Autres prestations


CLIMATISATION

La climatisation est assimilée au rafraîchissement des locaux bien qu’au sens strict du terme, la climatisation ou le conditionnement d’air permet de traiter en température et en humidité, en été comme en hiver, les locaux dans l’habitation, les bureaux, les hôtels et autres applications.
Lorsque la climatisation est réversible, le système fonctionne en pompe à chaleur et permet de chauffer les locaux avec une rendement élevé appelé COP ou coefficient de performance.

Climatiser les locaux revient à assurer le confort thermique de ses occupants soumis en été aux charges d’ensoleillement, aux charges internes d’éclairage ou du nombre d’occupants (cas de bureaux ou d’une salle de spectacle par exemple).
En intersaisons et en hiver, elle assure le chauffage des locaux. Le maintien des conditions d’humidité ambiante est nécessaire dans le cas où celui-ci est une condition de confort :
* salle de conférence par exemple
* salle d’opération
* piscine couverte

Dans ce cas l’installation de conditionnement d’air travaillera surtout en déshumidification.
La température extérieure peut être utilisée pour faire du free cooling et introduire de l’air frais dans les pièces.
La climatisation dans le sens conditionnement d’air permet également la ventilation des locaux, en introduisant l’air neuf hygiénique et en filtrant l’air de sorte d’éliminer poussières et d’assurer un milieu sain et hygiénique.
Les solutions de climatisation sont nombreuses.
Par groupe d’eau glacée ou pompe à chaleur de type eau/ eau ou air/eau, associé à un réseau type bi-tubes ou 4 tubes eau chaude, eau glacée.

Les solutions de climatisation à détente directe sont également très diverses:
* split système
* multi-split
* VRV
* DRV

Les solutions de climatisation tout air ou à induction permettent également un confort en température et une qualité d’air intérieure élevée.
Enfin, la climatisation est également utilisée dans les salles informatiques sous forme d’armoires à soufflage par faux-plancher. Evoquons également les solutions de climatisation douce avec le plancher rafraîchissant ou le plafond rafraîchissant.
Les tubes sont encastrés dans le sol et participent au chauffage également par le sol.
Pour le plafond rafraîchissant, les tubes sont superposés au faux-plafond métallique le plus souvent.




BILAN CLIMATIQUE

L’évaluation des charges thermiques d’un bâtiment à climatiser est un calcul complexe qui prend en compte beaucoup de paramètres et représente l’une des étapes les plus importantes dans la conception et le dimensionnement d’un système de climatisation.

nous pouvons citer entre autre paramètres de nécessaire au calcul :
  • Les donnĂ©es de bases ( en fonction de la situation gĂ©ographique )
  • Les apports exterieurs par ensoleillement
  • Les apports exterieurs par conduction
  • Les apports par ventilation
  • Les apports internes


INSTALLATION DE LA CLIMATISATION

Généralement une fois un devis validé, l’installation consiste a déployer la solution en accord avec les termes du devis en question.




GENIE CLIMATIQUE

Le Génie Climatique est l’ensemble des techniques de chauffage, de ventilation et de climatisation.
Sous nos latitudes, tous les bâtiments doivent être chauffés et, lorsque l’alimentation en eau chaude est réglée centralement, une puissance de chauffage doit être assurée aussi bien l’hiver que l’été.
Des besoins et des nécessités spécifiques conditionnent quant à eux la ventilation ainsi que la climatisation de locaux et de bâtiments.




ETUDE THERMIQUE

Une étude thermique permet de définir une installation de chauffage ou de climatisation, ou de réaliser un bilan thermique en étudiant les caractéristiques thermiques du bâtiment ou local en question :
  • calcul des dĂ©perditions (statiques par les parois et par renouvellement d’air)
  • Ă©tablissement des puissances Ă  utiliser pour les gĂ©nĂ©rateurs comme les chaudières ou les groupes frigorifiques
  • dĂ©finition des rĂ©seaux hydrauliques ou aĂ©rolĂ©iques
Jusqu’aux terminaux :
  • radiateurs
  • ventilo-convecteur
  • plancher chauffant
Une étude thermique peut s’effectuer dans le cadre de la réglementation thermique en comparant un référentiel thermique qui constitue une performance énergétique minimum au delà de laquelle le projet étudié doit se situer pour être réglementaire.




DEVIS

Description détaillée des éléments et opérations nécessaires pour réaliser une construction, une installation ou une réparation.




PLANCHER CHAUFFANT

Un plancher chauffant est un procédé d’émission de chaleur destiné à chauffer un habitat ou un local utilisant la surface du sol pour chauffer l’air intérieur. Le principe consiste à chauffer peu une grande surface (le sol de l’habitat) au lieu de plusieurs de petites surfaces très chaudes (radiateurs) en délivrant le même nombre de calories. On parle en général de plancher à basse température ou chauffage à basse température.

Il existe deux types de plancher chauffant:
  • Le plancher chauffant Ă  circulation d’eau : un circuit d’eau chaude serpente dans le plancher pour chauffer la surface du sol
  • Le plancher chauffant Ă©lectrique : un câble chauffant (rĂ©sistance Ă©lectrique) chauffe le plancher par effet joule
Dans le cas du plancher chauffant à circulation d’eau, ce dernier peut également être un plancher chauffant-rafraîchissant s’il est raccordé à une pompe à chaleur réversible. La température de fonctionnement du plancher chauffant à circulation d’eau doit être régulée par un système de vannes thermostatiques (commandées par un thermostat).




POMPE A CHALEUR

La pompe à chaleur est un équipement thermique rentrant dans la catégorie des énergies renouvelables, car la PAC (pompe à chaleur) puise l’énergie gratuite du milieu naturel, que ce soit l’eau de nappe, la chaleur du sol ou de la terre, ou l’air extérieur tout simplement. Avec une consommation électrique de 1 kW, la pompe à chaleur restitue 3 kW de chaleur.
C’est ce qui s’appelle le rendement ou COP, coefficient de performance. La pompe à chaleur qui tire les calories du sol est le concept dit de géothermie.

La pompe à chaleur qui tire les calories de l’air est appelé concept d’aérothermie. Une pompe à chaleur si elle produit de la chaleur d’un côté (son condenseur), en puisant la chaleur de l’autre côté, elle produit du froid côté évaporateur.
Cela devient un climatiseur réversible qui peut rafraîchir les locaux en été par simple inversion de cycle. Dans ce cas les systèmes de géothermie ou d’aérothermie produisent du rafraîchissement en saison estivale.

L’application courante de la pompe à chaleur est l’habitat, néanmoins les bureaux, commerces, hôtels, et autres applications collectives utilisent également la pompe à chaleur pour réduire leur consommation d’énergie pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.
Pour l’habitat, la PAC, pompe à chaleur est subventionnée sous forme de crédit d’impôt pour la résidence principale.
La pompe à chaleur est souvent utilisée également en bi-énergie mixée avec une chaudière gaz, fioul ou bois.

Au delà de 5°C de température, la pompe à chaleur va produire son meilleur rendement ou COP. En deçà, et pour les jours les plus froids, la chaudière s’enclenchera pour produire une eau plus chaude.
La pompe à chaleur est un concept très économique lorsque l’application de chauffage est à basse température comme le chauffage avec plancher chauffant ou radiateur basse température.

On distingue 3 types principaux de pompe Ă  chaleur:
  • Pompe Ă  chaleur air/air : la chaleur est prĂ©levĂ©e sur l’air et est transfĂ©rĂ©e directement Ă  l’air du local Ă  chauffer ou refroidir.
  • Pompe Ă  chaleur air/eau : la chaleur est prĂ©levĂ©e sur l’air et est transfĂ©rĂ©e Ă  un circuit d’eau qui alimentera un plancher et/ou plafond chauffant et/ou rafraĂ®chissant, des radiateurs ventilo-convecteurs ou aĂ©rothermes.
  • Pompe Ă  chaleur eau/eau : le système prĂ©lève la chaleur dans un circuit d’eau en contact avec un Ă©lĂ©ment qui lui fournira la chaleur (terre, nappe phrĂ©atique) pour la transfĂ©rer Ă  un autre circuit d’eau comme ci-dessus. C’est le système gĂ©nĂ©ralement adoptĂ© pour la gĂ©othermie.
Une pompe à chaleur est caractérisée par son COP (coefficient de performance).